Le Portage Salarial

Quand le réseau est une question de survie

Une amie formatrice consultante - appelons-la Rose -  dans les mêmes domaines que les miens - la communication et le développement personnel -  est tombée gravement malade il y a deux ans de cela. Ceux qui ont eu la malchance d'être victimes d'un cancer le savent bien : ce sont des semaines de chimiothérapie et radiothérapie, souvent lourds et douloureux à supporter moralement et physiquement. Viennent ensuite des mois de convalescence durant lesquelles Rose me disait « ne pas en voir le bout tant elle était fatiguée » alors même que ses analyses annonçait une totale guérison.

(inter) Le consultant formateur ne doit pas être solitaire

Les formateurs le savent, notre métier consiste en grande partie à donner de l'énergie aux autres et plus particulièrement dans les domaines du développement personnel. Il est à peu près impossible d'aller travailler dans un tel état d'épuisement. Mon amie fait partie du même syndicat de formateurs que moi, c'est là que nous nous sommes connues. C'est également une femme de réseau. Là fut sa force en pareille circonstance. Durant tous ces mois où elle fut totalement incapable de travailler, nous avons, à deux ou trois autres, « gardé au chaud » ses clients. Nous avons fait les journées à sa place en étant très clairs avec les clients : nous la remplacions à la condition expresse qu'elle reprenne ses journées dès qu'elle irait mieux. La plupart d'entre eux ont joué le jeu.

A titre personnel, cette histoire m'a servie : je suis déjà une spécialiste des réseaux mais j'ai acquis la conviction que le métier de consultant formateur ne peut en aucun cas s'exercer en solitaire et que posséder un bon réseau professionnel et personnel et au moins aussi important que de cotiser correctement à la sécurité sociale et à une mutuelle, ou d'avoir une trésorerie.


Marie-Jeanne MARTI
Auteur de « Cultiver vos réseaux relationnels »
Editions ESF
http://www.cadremploi.fr/edito/actu-et-conseils/vie-professionnelle/coaching-carriere/d/1/aller-vers-les-autres-pour-ne-passer-a-cote-de-personne.html

Partager sur Facebook