Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Ingénieurs & informaticiens : un paradoxe sur le front de l'emploi

En septembre 2015, l’APEC dévoilait les résultats de son étude annuelle sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Pour l’occasion, l’APEC a sondé 4500 diplômés de l’enseignement supérieur : le quart d’entre eux provenait de formations liées à l’informatique ou au scientifique et 13% ont un diplôme d’ingénieur.

Intéressons nous aux principaux chiffres et enseignements de cette étude, au paradoxe auquel fait face ce secteur informatique et à l’intérêt du portage salarial pour les ingénieurs en informatique.


 

Une majorité d'ingénieurs informaticiens trouvent rapidement un emploi en sortie d'étude

Dans son étude, l’APEC dévoile plusieurs chiffres encourageants pour les métiers de l’informatique.

  • 68% des jeunes diplômés dans l’informatique ont trouvé un emploi 10 mois après avoir obtenu leur diplôme.
  • 88% des jeunes ingénieurs et informaticiens ont accès au statut de cadre contre 56% en moyenne.
  • 7 diplômés sur 10 obtiennent un CDI pour les métiers de l’informatique.
  • Leur salaire moyen s’élève à 31 200€ annuels, contre une moyenne de 26 500€.

Ainsi, les jeunes issus de formations informatiques et numériques s’en sortent mieux que la moyenne et ont davantage de chance de trouver un emploi.

Mais l'offre a parfois du mal à correspondre à la demande dans le secteur de l'emploi informatique

Pourtant, ce secteur fait face à un véritable paradoxe : une partie des profils spécialisés dans l’informatique ne trouvent pas d’emploi malgré une forte demande, tandis que beaucoup d’entreprises disent ne pas trouver de profils conformes à leurs attentes. Les métiers de l’informatique figurent d’ailleurs à la 8ème place des métiers en pénurie en France.

Les secteurs de l’informatique et du numérique connaissent en revanche un développement permanent : des milliers d’offres et de nouveaux métiers ont émergé. Ce phénomène augmentera probablement dans les années à venir.
L’informatique est donc amené à devenir une source d’emploi de plus en plus forte pour les jeunes (on parle de 36 000 créations d’emploi d’ici 2018), dont la vocation est pourtant limitée : seulement 5% envisagent de travailler dans l’informatique et/ou le numérique.
L’enjeu est donc d’insuffler une culture numérique aux jeunes générations pour faire naître des vocations et créer de l’attractivité pour ces métiers.

L’étude APEC en intégralité

Ingénieur informatique : l’alternative du portage salarial

Les expertises informatiques sont très recherchées. Le contexte est donc très favorable pour les experts en informatique qui veulent se lancer en indépendant, qui ne manqueront pas d’opportunités pour trouver des missions.

Parmi les statuts à leur disposition pour se lancer, il y a notamment le portage salarial, forme d’emploi émergente en France, qui offre toute la liberté du travail indépendant cumulée à la sécurité du salarié.

La vente n’étant pas forcément le domaine de prédilection d’un ingénieur en informatique, le choix du portage salarial lui permet de bénéficier de conseils personnalisés. Chez ITG, nous proposons également des ateliers de recherche de missions pour aider nos consultants à affiner leur offre et à valoriser leur expertise. Dans cette même logique, nous prenons en charge leurs parties administratives et comptables, pour leur simplifier l’existence et leur permettre de se concentrer sur leur métier.

Pour faire face à l’évolution permanente des métiers de l’ingénierie informatique, le choix du portage salarial permet enfin d'accèder à des formations pour rester à la page dans son secteur d’activité.

Vous êtes ingénieur en informatique et vous avez une mission ? ITG s’occupe de tout et vous envoie votre contrat freelance dans les 24h.

BESOIN D'AIDE POUR DEVENIR CONSULTANT INFORMATIQUE ?

ITG vous accompagne avec le portage salarial

  Demandez un rendez-vous personnalisé  

 

Laisser un commentaire