Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Freelance : Se faire accepter au sein d'une équipe

Un freelance conduit sa mission en mode projet. En fonction de la mission, il la conduira seul de la maîtrise d’ouvrage à la maîtrise d’oeuvre, ou uniquement comme pilote d’une équipe projet.
Nous avons souhaité, à travers cet article, partager avec vous diverses bonnes pratiques pour conduire sa mission de prestation en entreprise.

Ayez confiance en vous

Commencez par avoir confiance en vous : si le client fait appel à vous, c’est qu’il a besoin d’une expertise qu’il n’a pas identifié dans son entreprise, en l’occurrence la vôtre, et / ou parce que vous lui avez été recommandé.
Par conséquent, il s’agira essentiellement pour vous d’agir sur 2 niveaux de compétences :

  • Les compétences dont il faut faire preuve pour que les autres vous “laissent” agir à votre guise,
  • Les compétences stratégiques qu’il faut mettre en oeuvre pour élargir sa marge d’initiative ou faire reconnaître formellement ses compétences et les initiatives qu’elles autorisent au sein de l’entreprise.

Voici quelques bonnes pratiques à adopter, pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir votre intégration.

Des conseils pour vous intégrer dans une nouvelle organisation en entreprise

Faire connaissance avec l’équipe projet

A votre arrivée dans l’entreprise cliente, prenez le temps de faire connaissance avec la personne dont vous dépendez et avec l’équipe projet. Cela vous permettra de savoir qui est qui, de faire le point sur leurs compétences, de comprendre les responsabilités de chacun et le rôle “facilitant” ou “confrontant” qu’ils pourraient avoir dans l’avancement du projet.
Dans les limites de la confidentialité, informez ces personnes, si ce n’est déjà fait, de votre statut et de votre expertise pour apprendre à les connaître et ainsi coordonner vos forces efficacement.

Entreprise cliente : découvrez votre environnement, cultivez votre technique d’écoute et d’analyse des situations

Passée cette première étape, faîtes le point sur votre environnement et repérez “qui fait quoi” au sein de votre entreprise cliente. L’intérêt est double :

  • Votre démarche sera appréciée, parce qu’elle témoigne de votre intérêt pour l’environnement de votre mission.
  • Cela vous permettra de repérer qui sont les différents responsables et de gagner du temps en vous adressant aux bons interlocuteurs en cas de besoin.

Cette démarche peut, par ailleurs, vous être très bénéfique : vous pouvez tout à fait engager la conversation, par exemple lors d’un déjeuner, avec une personne issue d’un autre service, qui peut potentiellement vous apporter votre prochaine mission.

En conclusion

Votre intégration est relativement comparable à celle d’un salarié, même si, en tant que freelance, vous intégrez une équipe projet et vous vous gérez en autonomie.
Votre enjeu majeur restant de trouver vos prochaines missions, la réussite de chaque projet passe forcément par la capacité que vous avez de vous faire prescrire. Dans cette optique, le portage salarial, forme d’emploi alternative pour exercer en freelance, peut être un véritable atout pour vous aider à vous positionner et bénéficier d’un accompagnement tout en conservant votre autonomie.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à découvrir le plan de formation ITG, qui vous apportera des solutions adaptées à vos enjeux de consultant. Le module M8, par exemple, aborde la thématique suivante : “Conduire une mission en mode projet”. Il vous donnera les clés de la stratégie des acteurs et une méthodologie de management de projet dans le contexte particulier d’une conduite de mission en entreprise.
 

> DÉCOUVRIR LES FORMATIONS ITG <

Laisser un commentaire