Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

Freelance : comment fixer son prix ?

Pour un freelance, fixer le juste prix de ses prestations est fondamental pour pérenniser son activité. Pourtant, cet exercice est périlleux et ne s’improvise pas.
Nous vous proposons dans cet article des bonnes pratiques à la fois pour bien fixer vos prix et réussir vos négociations face au client.

Freelance : déterminer le prix de sa prestation

Le point de départ est de déterminer la "valeur" de votre prestation, ceci objectivement, sans vous dévaluer ni vous surévaluer. Pour bien vous situer, vous pouvez vous baser sur les prix de vos concurrents, le prix entendu du marché de votre service. Ensuite, il vous faut déterminer la valeur ajoutée que vous y amenez.

Déterminer le prix de sa prestation implique aussi de se préparer à le défendre. Si vous fixez un prix au-dessus de celui du marché, vous devez être capable de le défendre en argumentant le bénéfice que vous apportez au client. La réciproque est vraie pour un prix inférieur au marché, que vous devrez aussi justifier, par l’absence d’intermédiaire, par exemple. Quel que soit le cas, votre client aura besoin d’être rassuré et convaincu d'avoir trouvé l'expert dont il a besoin. Acceptez l’idée de vous confronter à la réalité du marché et à vos concurrents, qu’ils soient directs ou indirects, pour ne pas vous tromper.

N’hésitez pas à mettre en place au besoin plusieurs offres à tiroirs ou options et à établir une grille de prix pour chacune d’elles. Une prestation unique doit correspondre à un tarif unique.
Selon le contexte, votre prix peut varier. Évitez cependant des écarts de plus de 10 à 15 %. Au-delà, cela risquerait de vous décrédibiliser.

Freelance : adapter son prix selon la demande du client et le négocier avec lui

Que votre prix soit supérieur ou inférieur au marché, tenez compte du prix psychologique pour anticiper les réactions de votre client. Que vous soyez trop cher ou pas assez, vous devrez faire face à des interrogations auxquelles il est indispensable de répondre en y étant préparé. Ces interrogations sont normales et inévitables : leur absence serait inquiétante et pourrait signifier que vos prix sont trop bas, ou un désintérêt pour votre offre. Ne faîtes pas l'erreur de répondre de suite : dîtes plutôt que compte tenu des éléments nouveaux, vous allez revoir votre proposition.

Pour réussir vos négociations, gardez à l’esprit que lorsque vous faites une concession, vous devez obtenir un geste de votre client en retour. D’où l’importance d’être préparé pour déterminer à l’avance les concessions que vous pouvez faire, et ce que vous allez demander en retour. Il est essentiel que votre client valorise vos efforts et qu’ils soient réciproques pour que le bénéfice soit mutuel. Le consultant et le client doivent sortir gagnants de l'opération.

Freelance : Se vendre au meilleur prix grâce au portage salarial

En tant que freelance, le portage salarial est une alternative à considérer, vous permettant de conserver votre indépendance et de bénéficier d’un accompagnement poussé, compétent et professionnel par la société de portage.
Pour trouver des clients et fixer au mieux votre prix, la société de portage vous guide dans votre démarche marketing, vous aide à affiner votre positionnement et à mettre en valeur votre offre. Vous êtes ainsi dans les meilleures conditions pour réussir dans votre activité.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus. Dès maintenant, simulez votre salaire en portage salarial.

Laisser un commentaire