Le Portage Salarial
Printer Friendly and PDF

L’horizon des cols blancs s’éclaircit en matière d’emploi

Les cadres ont subi de plein fouet la crise économique : ils étaient 279 500 au chômage en France au 2ème trimestre 2008, contre 215 200 à la même époque en 2011. (1)

La tendance s’est aujourd’hui inversée. Ils sont de plus en plus sollicités sur le marché du travail, si bien que depuis la création de l’APEC (l’Association Pour l’Emploi des Cadres), le nombre d’offres d’emploi destinées aux cadres n’a jamais atteint de tels niveaux.

L’embauche des cadres en plein essor

Le nombre d’offres d’emploi proposées aux cadres a augmenté de 12% en 2016 par rapport aux chiffres de l’année précédente à la même époque.

Les secteurs qui se portent le mieux sont ceux du commerce / marketing, représentant plus de 27% du total des offres, suivi du secteur de l’informatique (25%). Arrivent ensuite les domaines d’activité suivant : la R&D, l’administration, les ressources humaines, la communication et le juridique. Aucun secteur n’est en recul : des domaines tels que celui de la production industrielle se maintiennent à un niveau constant.

Le recrutement des cadres se porte si bien que l’APEC parle, pour l’année 2017, d’un possible dépassement des niveaux de recrutement constatés avant la crise de 2008. (2)

Un positivisme à l’épreuve du Brexit et du temps

Cet optimisme doit toutefois être relativisé depuis le 24 juin 2016. La décision des britanniques de quitter l’Union européenne peut impacter dans d’importantes proportions l’emploi des cadres en France.

En effet, selon le modèle économétrique démontré par l’APEC, une relation étroite existe entre le recrutement des cadres d’une part et l’investissement, la croissance économique et les départs à la retraite des cadres en poste d’autre part.

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne peut donc avoir une influence sur les décisions prises par les acteurs économiques, notamment en matière d’investissement. C’est une « croissance progressive » que prédit l’APEC dans ce domaine.

Par ailleurs, cette tendance semble profiter particulièrement aux cadres ayant entre 1 et 10 ans d’expérience et ne devrait pas affecter de quelque manière que soit l’emploi des cadres seniors.

L’année 2017 sera-t-elle à la hauteur des attentes placées en elle ? Affaire à suivre...

Sources :

 

Laisser un commentaire