Printer Friendly and PDF

2ème colloque de la Fondation ITG : Retour sur une journée unique

Mardi 25 novembre 2014, à la Bibliothèque Nationale de France, a eu lieu le 2ème colloque de la Fondation ITG sur le thème : “Autonomie, mobilités, transitions : comment repenser le travail ?.

Cette année l’ouverture du Colloque a été marquée par la présence de François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a participé à l’introduction de la journée, en compagnie de Patrick Levy-Waitz, Président de la Fondation ITG. Il a également profité de l’évènement pour nous livrer sa vision du Travailler Autrement.

A cette occasion, des personnalités de tous les horizons - politiques, chefs d’entreprises, universitaires, responsables syndicaux- ont livré leur vision et leurs propositions pour accompagner la transformation du marché de l’emploi.

Les participants du grand débat 2014 de la fondation ITGLes intervenants du grand débat avec de gauche à droite : Pierre Ferracci (Groupe Alpha), Jean-Marie Marx (APEC), Catherine Barbaroux (Adie), Raymond Soubie  (Alixio), Odile Quintin  (ESCP Europe) et Jean-Marie Le Guen (Secrétaire d’Etat).

À voir aussi sur le site de la Fondation ITG :

  Les temps forts et les citations marquantes de cette journée

  La galerie photos

  Les interviews vidéo

 

Un diagnostic partagé : la transformation du marché du travail et un certain paradoxe français

  • Une phase de Diagnostic

Julien Vaulpré, Directeur Général de TADDEO, a présenté les résultats de l’étude de la Fondation ITG ainsi que d’autres données sondagières sur l’aversion au risque des Français et leur aspiration à l’autonomie.

Il a ensuite laissé place à différents acteurs qui ont décrypté les blocages actuels du marché du travail français et leurs causes : ainsi, Yves Barou (Président de l’AFPA), Gérard Cherpion (Député UMP des Vosges) et Denis Pennel (Managing Director, CIETT) ont confronté leurs expériences et leurs avis sur le sujet.

Colloque Fondation itg 2014 : diagnostic avec Yves Barou, Gérard Cherpion et Denis Pennel

  • 1ère table ronde : “Congés à la carte, choix des rythmes horaires, travail à distance… Faut-il privilégier des organisations de travail atypiques ?”

Cette table-ronde s’est concentré sur comment précisément revisiter le temps et l’espace de travail.

Pour bien comprendre la situation, Frédéric Meunier, Directeur Technique chez Evercontact a apporté son vécu et sa perception personnelle du sujet.

Il a ensuite laissé place au débat entre Jean-Paul Bouchet, Secrétaire Général de la CFDT CADRES, Yves Grandmontagne (en photo) DRH du Groupe Microsoft, ainsi que Philippe Laval, Directeur Général chez Evercontact, et Caroline Ruiller, universitaire spécialisée en Sciences de gestion.

  • 2ème table ronde : “Travail Collaboratif, communautés virtuelles, nouveaux modes de management, nouvelles formes de sociétés… Doit-on définitivement tourner la page du modèle hiérarchique traditionnel ?”

Les intervenants se sont interrogés sur l’usage des réseaux sociaux pour renforcer la capacité réactive des salariés, sur pour favoriser la créativité, sur l’intérêt de créer de nouveaux collectifs de travail porteurs de sens, ou encore sur les pratiques managériales actuelles.

Pour débattre  de ces sujets, Edouard Frignet ancien dirigeant de WL GORE France a fait part de son expérience. Jean-François Bolzinger, Secrétaire Général de l’UGICT-CGT Cadres, David Lacombled Directeur à la stratégie des contenus chez Orange ont échangé aux côtés de Pascale Levet, Directrice Technique et Scienfique de l’ANACT, et de Xavier QUERAT-HEMENT de l’AFNOR.

Une après-midi consacrée aux solutions pour accompagner les transitions professionnelles

La deuxième problématique de la journée était la suivante : “Mobilités et transitions : comment faciliter la prise de risques ? Comment décloisonner le marché du travail ?”. A l’image de la matinée, deux tables rondes ont eu lieu pour échanger sur le sujet.

  • 3ème table ronde : “De l’entreprise propriétaire de ses salariés à l’entreprise responsable de leur employabilité externe… Quelles prises de risques et quelles sécurisations ?”

Cette table ronde s’est ouverte par le témoignage d’un “opérationnel”: Christine Cellier, Formatrice CFEU. Elle a ainsi livré son expérience et permis aux intervenants de s’interroger sur la mobilité professionnelle, la reconversion et le prêt de main d’oeuvre.

Frank Morel Avocat associé au Cabinet Barthelemy, Stéphane Malka responsable du Réseau Alliance, ainsi que Carole Couvert (en photo) Présidente de la CFE-CGC et Emmanuelle Wargon dirigeante de la DGEFP ont échangé leurs points de vue –parfois contradictoires- sur le sujet.

  • 4ème table ronde : “Comment accompagner la diversification des trajectoires professionnelles ? Encourager l’autonomie dans un cadre sécurisé ? Créer des passerelles entre les différentes formes d’emploi et/ou de statuts ?”

En complément du Colloque, la Fondation ITG a réalisé une étude sur les transitions professionnelles.

Pour télécharger la synthèse de cette étude de la Fondation ITG, rien de plus simple. Un tweet ou un partage sur Facebook, Linkedin ou google+ suffit via le bouton ci-dessous, validez et le téléchargement débutera automatiquement :


Cette 4ème et dernière table-ronde de la journée a permis à Denis Monneuse, sociologue de l’IAE Paris de présenter l’étude réalisée pour le compte de la Fondation et d’ouvrir le débat.

Ptésentation de l'étude sur les transitions professionnelles par Denis Monneuse

Ainsi, Bernard GAZIER, de l’Université Paris 1, spécialiste des transitions professionnelles, Dominique Reynie Directeur de la Fondation pour l’Innovation Politique, Stéphane Lardy, Secrétaire confédéral chargé de l'emploi, de la formation professionnelle et de l'assurance chômage de Force Ouvrière et Olivier Leclerc directeur de l’innovation et l’intrapreneuriat pour Alcatel-Lucent ont rebondi sur l’étude et débattu autour de l’aspiration actuelle des salariés à l’autonomie, de la sécurisation des carrières, ou encore sur le développement des nouvelles formes d’emploi.

  • Grand débat : “Repenser le travail à partir des individus plutôt qu’à partir du droit"

Ce Grand débat animé par le journaliste David Abiker marquait la conclusion de cette journée d’échanges.

Il a été ouvert par les témoignages de Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie et de Jean-Marie Marx, Directeur Général de l’APEC.

Ils ont ensuite accueilli sur scène Jean-Marie Le Guen (en photo), Secrétaire d’Etat en charge des relations avec le Parlement, qui a fait part des similitudes entre les transformations dans le monde médical et celles du terrain social plus global.

Puis les experts du monde du travail que sont Pierre Ferracci, Président du Groupe Alpha, Odile Quintin  Professeur à l’ESCP Europe et Raymond Soubie, Président d’Alixio ont unanimement appelé à une simplification, une meilleure lisibilité du système social français

Grand dé bat de la fondation 2014 Le grand débat avec de gauche à droite : Pierre Ferracci (Groupe Alpha), Jean-Marie Marx (APEC), Catherine Barbaroux (Adie), Raymond Soubie  (Alixio), Odile Quintin  (ESCP Europe), Jean-Marie Le Guen (Secrétaire d’Etat) et le journaliste David Abiker (Europe 1).

En conclusion, Philippe Vivien, Directeur Général d’Alixio et Secrétaire général de la Fondation est revenu sur les principaux enseignements du colloque en compagnie de Patrick Levy-Waitz (en photo), Président de la Fondation ITG.

Télécharger l'étude sur les transitions professionnelles en Europe

Pour télécharger la synthèse de cette étude de la Fondation ITG, rien de plus simple. Un tweet ou un partage sur Facebook, Linkedin ou google+ suffit via le bouton ci-dessous, validez et le téléchargement débutera automatiquement :